Temps lecture : 5min

Tout savoir sur le stockage plat

Parmi les différentes méthodes de stockage disponibles, le stockage à plat se distingue comme une solution efficace et économique pour optimiser l'espace et préserver les récoltes. Dans cet article, on vous présente les avantages du stockage à plat pour les agriculteurs, ainsi que les différents systèmes de ventilation et solutions de manutention adaptés.

Stockage à plat en bâtiment

Quels sont les principaux avantages du stockage à plat ?

Optimisation de l’espace

Le stockage à plat offre un avantage considérable en termes d’optimisation de l’espace disponible. Contrairement aux silos de stockage, où la capacité de stockage est fixe quelle que soit la quantité de céréales, le stockage à plat permet une utilisation flexible de l’espace. Cette méthode permet d’ajuster la quantité de céréales stockées en fonction des besoins réels, offrant ainsi une grande efficacité dans l’utilisation de l’espace sur l’exploitation agricole.

Indépendance et gestion des récoltes

L’avantage principal du stockage à plat est qu’il offre aux agriculteurs une totale indépendance dans la gestion de leurs récoltes.
En conservant les céréales sur leur exploitation, les agriculteurs peuvent décider du moment opportun pour vendre leurs récoltes. Qu’ils vendent à des meuniers, des coopératives ou des négociants, les agriculteurs peuvent choisir les acheteurs qui offrent les meilleures conditions et ajuster leurs ventes en fonction des cours du marché.
Cette autonomie leur permet de mieux maîtriser leur chiffre d’affaires.

Réduction des coûts logistiques

Le stockage à plat sur l’exploitation permet également de réduire les coûts logistiques associés au transport des céréales vers les coopératives ou les entrepôts de stockage. En rapprochant le lieu de stockage des parcelles moissonnées, cette méthode réduit les frais de transport et les délais de livraison. De plus, elle offre aux agriculteurs la flexibilité de planifier la moisson à des heures plus adaptées, ce qui contribue à une gestion plus efficace du temps et des ressources.

Maîtrise des coûts additionnels

En choisissant le stockage à plat, les agriculteurs peuvent éviter les frais supplémentaires souvent associés au stockage en coopérative, tels que les coûts de séchage et de manutention. Cette approche leur permet de maîtriser l’ensemble du processus de stockage, de la réception des récoltes à leur expédition, sans dépendre des infrastructures externes.

Utilisation polyvalente des bâtiments agricoles

Le stockage à plat des céréales dans les bâtiments agricoles représente une solution polyvalente pour exploiter pleinement les installations existantes. En adaptant ces structures avec des cloisons mobiles en béton et des systèmes de ventilation adaptés, les agriculteurs ont la possibilité de transformer leurs espaces de stockage en environnements adaptés à une variété de cultures. Cette approche permet non seulement de répondre aux besoins spécifiques de chaque récolte, mais également d’assurer une conservation optimale des grains, garantissant ainsi la qualité et la valeur des produits stockés.

Bâtiment agricole de stockage avec panneaux photovoltaïques

La polyvalence des bâtiments agricoles va au-delà du simple stockage des céréales. En effet, il est possible d’installer des panneaux solaires photovoltaïques sur la toiture d’un hangar agricole. L’installation de panneaux solaires permet aux exploitations agricoles de répondre partiellement à leurs besoins en électricité, tout en générant un revenu supplémentaire grâce à la vente de l’électricité produite excédentaire. De plus, cela contribue à réduire l’empreinte carbone en revendant les surplus de CO2.
Outre le stockage des récoltes ou semences, les bâtiments agricoles peuvent être utilisés pour entreposer des engins ou matériel agricole, ou encore abriter le bétail.

Quels sont les systèmes de ventilation adaptés au stockage à plat ?

Pour préserver la qualité de vos céréales stockées, il est essentiel de disposer d’une ventilation efficace afin de contrôler la température et l’humidité du grain. Pour le stockage à plat, il existe plusieurs système de ventilation adaptés.

Ventilation par gaine (demi-lune) ou caniveaux

La ventilation des céréales peut être réalisée par des gaines de ventilation ou des caniveaux équipés de grilles.
Ce système fonctionne par air pulsé. L’air extérieur au bâtiment est soufflé dans les gaines de ventilation ou caniveaux. L’air injecté dans le tas se charge en humidité et température avant de s’échapper.
Des ventilateurs sont utilisés pour propulser l’air dans les caniveaux ou les gaines, choisis en fonction du volume de céréales à ventiler. Ce système garantit une ventilation homogène et efficace permettant de préserver la qualité des céréales sur le long terme.

Ventilation par gaine pour le stockage à plat en bâtiment

Les gaines de ventilation offrent une solution économique et pratique car elles ne nécessitent aucun travaux de génie civil. Elles sont directement posées au sol. Cependant, leur principal inconvénient réside dans la difficulté de circulation des engins lors des mouvements de grains, ce qui nécessite un écartement important des gaines.
À l’inverse, les caniveaux, directement intégrés dans le sol, sont prévus pour la circulation des engins. Contrairement aux gaines, il est possible de positionner les caniveaux au bon écartement.

Ventilation par aérateur à grains

Les aérateurs à grains sont des dispositifs conçus pour être immergés dans le grain, souvent suspendus à l’intérieur des silos ou des tas de grains. Ils fonctionnent en aspirant l’air ambiant à travers le grain et en le soufflant à travers une série de conduits ou de tubes perforés, permettant ainsi une circulation d’air efficace à travers le stock de grains.
Ce système de ventilation est utile pour ventiler de petites zones, notamment des endroits inaccessibles aux gaines ou colonnes de ventilation. Il est également utilisé pour traiter des tas de céréales présentant une humidité excessive. En revanche, il n’est pas adapté pour la ventilation d’un bâtiment entier.

Ventilation en colonne

La ventilation en colonne est une solution économique en termes de consommation énergétique. Cependant, ce système peut être moins efficace pour couvrir uniformément toute la surface de stockage, laissant certaines zones moins ventilées que d’autres. De plus, elle peut entraîner des variations de température et d’humidité entre différentes parties du stockage, ce qui risque de compromettre la qualité et la conservation des céréales.

Le stockage à plat permet de maîtriser l’aération des grains. En effet, le silo, malgré les extracteurs d’air, est davantage sujet à la condensation sur les surfaces métalliques lorsqu’il y a une grande différence de température entre le grain et l’air extérieur.

Besoin d'informations ?

Les solutions de manutention pour le stockage à plat

Dans un stockage à plat, la manutention peut être réalisée avec un godet ou une chouleur. Le chargement se fait directement depuis la benne, éventuellement avec l’aide du godet pour ajuster le tas de grain. La vidange est réalisée à l’aide du godet qui charge directement la benne.
On peut également utiliser une vis équipée d’une trémie pour le remplissage. La trémie peut être alimentée directement par la remorque ou via un godet ramassant le grain déversé au sol.
Une alternative à la vis est la « sauterelle », plus adaptée aux protéagineux. La suceuse à grain, entraînée par la prise de force d’un tracteur ou un moteur électrique, permet d’accéder à la plupart des espaces de stockage, évitant l’utilisation de plusieurs vis entre le tas de grain et la remorque.

Vis de transfert adaptée au stockage à plat dans un bâtiment agricole

Bien sûr, les bâtiments de stockage à plat peuvent également être équipés de vis de transfert, de transporteurs à chaîne ou à bande, similaires à ceux utilisés pour le stockage en cellule. Le choix va dépendre de la taille du bâtiment et du volume de céréales stockées à la récolte.
Ce système de manutention implique la présence d’une passerelle d’accès en sommet de toit pour installer le matériel, et permet d’augmenter la capacité de stockage de plus de 30 %. Bine sûr, la ventilation est à dimensionner en conséquence.

Le stockage à plat représente une méthode efficace et économique pour les agriculteurs cherchant à optimiser l’espace et à préserver la qualité de leurs récoltes. Grâce à une ventilation adéquate et à des solutions de manutention adaptées, cette méthode offre une alternative polyvalente et pratique pour le stockage des céréales en vrac.

Découvrez d'autres articles

Aucun autre article de blog n'a été trouvé.